De plus en plus d’épargnants français se tournent, ces dernières années, vers les sociétés civiles de placement immobilier pour y investir des fonds, censés leur garantir nombreux avantages fiscaux et financiers, notamment arrivés à l’âge de la retraite, où ils touchent mensuellement ou trimestriellement des dividendes. Parmi les différentes SCPI existantes, figure celles de bureaux qui sont essentiellement des sociétés de rendement. Celles-ci privilégient les actifs de bureaux, qui prennent souvent la forme de commerces ou d’entrepôts.

Quels sont les avantages des SCPI de bureaux ?

Les investissements dans les sociétés civiles de placement immobilier, précisément de bureaux, affichent des avantages nombreux :

  • Les rémunérations offertes par les SCPI de bureaux sont très attractives, avoisinant ainsi les 5% pour ne donner que le pourcentage de l’année de 2015.
  • Dans le cadre de cette catégorie de SCPI (qu’on appelle plus communément Pierre Papier), s’il y a bien un avantage récurrent et corroboré par tous, c’est la mutualisation des risques (foncier et locatif).
  • Les SCPI de bureaux ne se limitent pas à un seul bien immobilier, mais possèdent de nombreux bureaux et commerces qui se comptent aujourd’hui par centaines.
  • Si l’on considère l’aspect locatif, les locataires ne sont pas des personnes physiques mais des supermarchés ou des banques, par exemple. Ainsi, les risques liés à la location sont bien moindres qu’une location accordée à des familles ou des étudiants. À moins, bien sûr, que l’entreprise en question fasse faillite et dépose le bilan. En l’occurrence, la vacance locative est peu probable.
  • Les investisseurs perçoivent, en général tous les trois mois, des revenus sans qu’ils soient pour autant contraints de gérer la logistique. Ce sont les SCPI de bureaux qui prennent en charge toute la gestion. Ainsi, l’investisseur ne sera jamais contacté pour un dégât des eaux ou pour changer le portail d’un magasin, par exemple.

Pourquoi choisir des SCPI de bureaux ?

Il y a plusieurs types de sociétés civiles de placement immobilier dont celles de bureaux. Il est particulièrement indiqué d’investir des fonds dans ces dernières, dans la mesure où l’on y accède aisément. Contrairement à des investissements en direct, où l’on construit soi-même des bureaux dédiés aux commerces puis les louer, qui exigent un travail monstrueux et une gestion éreintante, avec les SCPI de bureaux, ce sont ces dernières qui collectent des fonds qu’ils investissent dans des régions dynamiques et stratégiques, de sorte à engranger des bénéfices substantiels qui profiteront assurément aux épargnants.

Il est à signaler d’ailleurs que les loyers destinés aux bureaux, sont nettement plus élevés que ceux destinés à l’habitation. Les investisseurs sont donc les premiers à récolter les fruits de cette rentabilité accrue.