Cdom23 Auto / MotoPannes La panne de moteur d’une voiture

La panne de moteur d’une voiture

by panel42

Lorsque votre automobile commence à montrer des signes de faiblesse, il est important de savoir quand se taire pour que la situation ne s’aggrave pas. Apprenez à identifier les problèmes les plus fréquents en repérant les symptômes associés à ces pannes.

Quand et comment remplacer votre moteur ?

Savoir quel est le problème et d’où il vient est la première étape pour le résoudre, c’est de là que découle le concept de réparation du moteur. Elle est coûteuse, mais elle est parfois nécessaire si vous voulez maintenir votre voiture en excellent état de marche. Lorsque le problème est essentiellement mécanique, une réparation du moteur est généralement inévitable. C’est également le cas lorsque le problème est causé par un composant ou un élément central difficile à trouver ou coûteux, comme les joints de culasse ou les courroies.

Cependant, toute modification susceptible d’améliorer les performances initiales du moteur doit être évitée lors de sa réparation ou de son remplacement. Si vous envisagez sérieusement de le faire, vous devez d’abord obtenir l’autorisation de la préfecture et prévenir votre assurance. Dans tous les cas, assurez-vous d’avoir sous la main le matériel de remplacement adéquat et faites appel à un technicien qualifié qui connaît bien les processus. Voici quelques cases de panne du moteur :

Défaillance de la batterie

La batterie est une réserve d’énergie électrique qui permet de faire démarrer l’automobile en alimentant ses circuits. Les bougies d’allumage du moteur sont aussi alimentées par l’électricité. Vous ne pourrez pas lancer votre automobile si votre batterie est à plat. Il faut savoir que l’hiver est la pire saison pour les batteries, car le temps froid les épuise plus rapidement. Commencez par changer les fils de l’automobile et de la batterie et remplacez la batterie si cela ne fonctionne pas.

Un joint de culasse qui fuit

Il peut être très dangereux que votre joint de culasse fuie, l’ensemble de votre moteur pourrait être endommagé si vous ne prenez pas le problème à temps. Par conséquent, vous devez apprendre à le reconnaître rapidement. L’huile se combine généralement avec l’essence et une fumée blanche peut sortir du tuyau d’échappement. Votre niveau d’huile baisse également à une vitesse alarmante. Une réparation de joint de culasse ne s’improvise pas, rendez-vous donc chez le mécanicien le plus rapidement possible.

Autres facteurs de pannes de moteur

En conduisant, le moteur de votre voiture peut émettre un sifflement dans certaines conditions, si les sons ne diminuent pas d’intensité lorsque l’on réduit la vitesse, ils peuvent être causés par une courroie qui siffle dans son fonctionnement ou un rouleau qui bouge dans le bloc-moteur de votre automobile. Dans le pire des cas, la courroie de distribution de votre moteur peut se rompre, entraînant une panne du moteur.

Aussi, le cliquetis que le moteur génère lorsque la voiture monte une côte est l’un des symptômes les plus fréquents qui est mis en évidence. Une essence de qualité inappropriée a été ajoutée au moteur de votre véhicule, ce qui entraîne un léger sifflement. Ce problème est le plus courant dans les anciennes versions d’automobiles non catalysées qui ont un réservoir plein d’essence ou de carburant diesel destiné aux véhicules catalysés. Pour éviter une défaillance du moteur dans ces conditions, il est important de refaire le plein de votre automobile après avoir purgé son moteur.

Enfin, sachez que le moteur peut être bruyant dans certaines situations, car il s’use avec le temps et dans diverses circonstances d’utilisation. Il est probable que vous entendiez des bruits forts en conduisant. Ces bruits indiquent que :

  • 1er cas : le moteur est desserré.
  • 2 ème cas : des composants endommagés sont présents, comme un axe de piston faible qui pourrait briser une pièce et provoquer une panne grave du moteur.

Il est conseillé de remplacer le moteur complet à ce moment-là.