Cdom23 Loisir Comment faire un joint en mastic pour la carrosserie de sa voiture ?

Comment faire un joint en mastic pour la carrosserie de sa voiture ?

by panel42

Ce n’est pas toujours évident de réussir au premier essaie à faire un joint en mastic pour la carrosserie de sa voiture. Certains font l’impasse sur des étapes importantes en raison de leur ignorance. C’est justement pourquoi, il est important de savoir exactement comment s’y prendre.

Les différentes sortes de mastic

Le mastic est une composition de cire, de résine et de poudre de briques. C’est aussi de la résine provenant d’incisions faites sur du lentisque. Le mastic est utilisé dans l’automobile pour réparer les carrosseries ou joindre certaines pièces. Il sert également à dissimuler certains défauts sur le bois ou la carrosserie.

Il existe 8 sortes de mastic utilisé dans la carrosserie. Il s’agit du : mastic universel, mastic plastique, mastic polyester, mastic cellulosique, mastic aluminium, mastic étain, mastic métal et mastic fibre de verre. En matière de carrosserie, c’est le mastic universel qui est le plus souvent utilisé. Il est plus indiqué pour la tôle et l’acier des carrosseries, car il préserve efficacement les endroits travaillés.

Les matériaux et fournitures nécessaires

Pour faire le mélange, vous aurez besoin d’un durcisseur et du mastic. Le rôle du durcisseur est d’accélérer le séchage de la préparation. Il est souvent livré en même temps que le pot de mastic. Veillez surtout à respecter les proportions (2 % du durcisseur) de mélange indiqué par le fabricant. Il y va surtout de la réussite des travaux Le durcisseur est un catalyseur de réaction, c’est-à-dire qu’il va accélérer le processus de séchage du mastic.

Vous aurez aussi besoin d’un couteau de carrosserie ou une palette qui vous servira à appliquer la préparation. Vous pouvez utiliser une planche à mastiquer pour faire le mélange. À défaut, un carton ou tout autre support ferait l’affaire.

Application du mastic

Avant de préparer le mélange, vous devez vous protéger avec des équipements adéquats. Protégez vos mains avec des gants en latex. Portez un masque qui protégera vos voies respiratoires. Il faudra également mettre des lunettes ainsi qu’une combinaison. Une fois le mélange fait, à l’aide du ruban adhésif et du papier plastique, recouvrez les surfaces de la voiture qui ne sont pas concernées par le travail.

Servez-vous ensuite d’un abrasif pour poncer les endroits abîmés. Raclez correctement la surface afin qu’il ne subsiste aucune tache. Dépoussiérez ensuite pour éliminer toute trace de poussière ou de résidus. Ensuite, dégraissez à l’aide d’un dégraissant pour véhicule et attendez que ça sèche avant de procéder au masticage.

Servez-vous de votre couteau ou d’une palette pour étaler le mastic. Appliquez de légères couches et faites attention à ne pas alourdir l’application. Patientez environ 4 heures, le temps que le mastic sèche complètement avant de procéder au ponçage pour le modeler. Servez-vous d’un papier à poncer plus lourd que celui utilisé précédemment.

Une fois que la surface est aplanie, servez-vous du papier grammage pour polir l’endroit traiter. À cette étape, vous pouvez encore dégraisser la surface et mettre encore du mastic pour ajuster en cas de besoin.