Cdom23 Santé Comment utiliser l’harpagophytum gel ?

Comment utiliser l’harpagophytum gel ?

by panel42

Plusieurs produits faits à base d’extraits de plantes se révèlent efficaces contre les douleurs musculaires. Dans le lot de ces derniers figure le gel à l’harpagophytum. Qu’est-ce que l’harpagophytum ? Comment l’utiliser sous la forme de gel ?

L’harpagophytum : définition, rôles et principes actifs

Encore appelé griffe du diable, le nom scientifique de l’harpagophytum est l’’harpagophytum procumbens. C’est une plante qui pousse dans le désert du Kalahari en Afrique sur les sols riches en oxyde de fer. Elle est utilisée contre les rhumatismes, la lombalgie et l’arthrose. Plus concrètement, elle est recommandée pour :

  • soulager les douleurs dorsales et lombaires ;
  • traiter l’ostéoporose provoquée par la ménopause ;
  • soigner les rhumatismes inflammatoires.

L’harpagophytum constitue un compagnon très fiable pour garantir la mobilité et la flexibilité de ses articulations. Toutefois, elle n’est pas indiquée pour traiter les contractures musculaires. Par ailleurs, l’efficacité de cette plante réside dans les principes actifs qui le composent. On distingue les glucosides, les flavonoïdes et phytostérols, les phénols, les minéraux et les vitamines.

  • Les glucosides

La griffe du diable comporte des substances de glucosides telles l’harpagoside, l’harpagide et procumbide. Ce sont ces dernières qui jouent les rôles d’anti-inflammatoire, d’analgésique et antispasmodique.

  • Les flavonoïdes et phytostérols

La lutéoline, le kaempférol, la sitostérine et la stigmastérine sont respectivement les constituants flavonoïdes et phytostérols contenus dans l’harpagophytum. Ils sont des antioxydants dont le rôle est de potentialiser l’effet l’anti-inflammatoire de l’harpagoside.

  • Les phénols

Les phénols sont les substances de l’harpagophytum dont la fonction est diurétique.

  • Les minéraux

Au nombre de minéraux contenus dans la griffe du diable, on note essentiellement le calcium, le magnésium, le fer, le potassium, le phosphore et le cuivre.

  • Les vitamines

Derniers éléments qui témoignent de la richesse de l’harpagophytum, les vitamines. Il s’agit du bêta-carotène, de la vitamine C et des vitamines du groupe B. Elles participent au bon métabolisme cellulaire.

Posologie du gel harpagophytum

La partie de l’harpagophytum utilisée en phytothérapie est la racine dite secondaire. Elle se présente sous forme de tubercule et est utilisée de plusieurs façons. La racine de la griffe du diable peut servir sous forme de poudre, de comprimé ou de gel. La toute première recommandation en ce qui concerne l’harpagophytum est de préférer un produit comportant un taux de 5:1. Autrement, le produit doit contenir 3 % de glucosides ou un minimum de 1,2 à 3 % d’harpagoside.

Pour ce qui est de la posologie, elle varie en fonction du mal qu’on désire soulager. Pour le traitement des douleurs lombaires, articulaires et de l’arthrose, il faut entre 1,5 et 6 grammes par jour. Cette dose est à répartir sur les trois repas de la journée. En ce qui concerne l’usage contre les troubles digestifs, on recommande entre 0,6 et 4,5 grammes répartissables sur chaque repas quotidien. De même, pour stimuler l’appétit, une dose de 1,5 gramme au plus par jour avant le repas est indiquée.

Par ailleurs, sous sa forme liquide, les composants du tubercule de l’harpagophytum se retrouvent dans de nombreux produits de massage. Ainsi, le dosage varie selon la marque et les principes actifs qu’on y retrouve.

On retient que l’efficacité de l’harpagophytum n’est plus à démontrer dans le traitement des rhumatismes et autres troubles musculaires. Le dosage du gel issu du tubercule de cette plante varie selon les maux à guérir et selon les principes actifs présents dans le produit.

Trouvez également sur notre site